Saviez-vous...?

 

Tout sur les socquettes, les chaussettes, les bas et les collants. Saviez vous…

...que lesraisons de la disparition d’une chaussette sont les suivantes:

  • dans 26% des cas, la chaussette a été oubliée dans le lave-linge;
  • dans 25% des cas, elle est restée dans le sèche-linge;
  • dans 21% des cas, elle est tombée sans qu’on le remarque;
  • dans 14% des cas, elle est collée à un autre habit du fait de l’électricité statique;
  • dans 13% des cas, une chaussette a été jetée parce qu’on ne retrouvait pas l’autre.

 

 ...que vous pouvez également faire don de vos vieilles chaussettes (à condition qu’elles soient propres) à l’occasion d’une collecte d’habits? Elles serviront alors à la fabrication de laine renaissance.

...quel’entreprise Jacob Rohner AG utilise plus de 15 sortes de fibres et de matériaux différents pour la fabrication de ses collants  et chaussettes?

...que les chaussettes ont été le premier vêtement produit de façon industrielle?

...que les jambes sont la première chose que plus de 40% des hommes regardent chez une femme?

...que les collants pour hommes on été recommercialisés en 1958?

 

Les fabricants ont essayé de tirer parti du succès commercial des collants pour femmes pour atteindre également une clientèle masculine. Les utilisations envisagées relevaient surtout du domaine du sport (ski, patinage sur glace). C’est l’élastiquité des collants qui, espèrait-on, leur permettrait d’emporter l’adhésion. Même s’il n’était pas tout à fait le premier, le fabricant de collants et chaussettes Kunert, aujourd’hui renommé, figurait parmi les pionniers lorsqu’il a lancé ses collants pour hommes en Helanca. Les premiers modèles, fabriqués sur des métiers Cotton, comportaient même une couture sur les côtés. Après une première estimation optimiste, selon laquelle les collants pour hommes remplaceraient un jour les caleçons longs, une enquête d’opinion a montré que leur lancement était sans doute un peu prématuré. Des notions telles que «grenouillères pour bébés» ou «habits de grand-père» ont été évoquées ; très rapidement, les collants pour hommes ont été considérés commepeu masculins. De plus, ils ne présentaient pas d’avantages particuliers par rapport aux caleçons longs, qu’une grande partie des hommes avait d’ailleurs abandonnés. Kunert et d’autres fabricants ont donc décidé d’arrêter la production de caleçons pour hommes. Les collants tricotés pour hommes ont refait une apparition au début des années 1970, mais ils ont eu à souffrir de la concurrence de sous-vêtements plus modernes et plus élégants. La production a donc baissé à nouveau dans les années 1980 et 1990. Ce n’est qu’au début des années 1990 que l’apparition des premiers collants fins pour hommes a redonné une nouvelle vie aux collants pour hommes. En 1988, l’entreprise Wolford a lancé ses collants pour homme à grand renfort de publicité.